On va démarrer avec un petit basique de cours d’art plastique de primaire, trop souvent oublié. La palette de couleurs se décompose en 3 couleurs primaires, le rouge, le jaune et le bleu, avec lesquelles on peut former toutes les autres couleurs. Si l’on ajoute du bleu et du jaune à part égales, on obtient un vert (couleur secondaire) ; avec du rouge et du jaune on obtient le orange et avec du rouge et du bleu, on obtient du violet. Si l’on ajoute les trois couleurs primaires à parts égales, on obtient du noir.

color palet
Color Palet

Note : Vous avez peut-être déjà pu voir / confondre avec la palette des filtres de la lumière qui quant à elle, contient le magenta, le cyan et le jaune : quand on enlève tout le jaune à la lumière blanche, on obtient le magenta, le cyan en enlevant le rouge et le jaune en enlevant le bleu. Ce n’est pas notre base pour aujourd’hui 🙂

Ceci m’amène à parler des couleurs complémentaires : la couleur complémentaire d’une primaire, est celle que l’on forme avec les deux autres couleurs primaires. Exemple : la complémentaire du bleu est le orange, la complémentaire du violet est le jaune.

Comme vous pouvez le voir sur mon magnifique dessin, ça fait un genre de cercle. On peut encore l’affiner en y ajoutant à l’infini entre chaque pâté, les mélanges des couleurs adjacentes. On l’appelle le cercle chromatique. Il y a plein d’exemples beaucoup plus jolis de cercles chromatiques sur le net 😜.

Voilà, avec ces bases, il faut savoir que :

  • Les couleurs qui découlent de la même primaire et sont assez proches les unes des autres dans le cercle chromatique se marient très bien ensemble et permettent de créer une harmonie.
  • Vous pouvez aussi jouer sur les contrastes, c’est-à-dire l’addition de plus ou moins de lumière (blanc). Ceci en général est à effectuer de la même manière qu’un autre contraste déjà présent naturellement quand on vous regarde (la couleur de la peau et la couleur des cheveux ; ou celui entre la couleur des yeux et la peau). Exemple : avec des yeux très noirs, des cheveux très noirs et une peau claire, on peut jouer sur un fort contraste vestimentaire. D’autre part, le gris estompe le contraste: un gris clair apporte de la lumière et un gris foncé en enlève.
  • Les complémentaires permettent, par touches, de faire ressortir un détail : par exemple, un nœud papillon orange sur un costume bleu rendra très chic. J’ai bien dit « par touches »: un pantalon de costume orange avec une veste bleue – soit autant d’une couleur que de sa complémentaire, rendra dégueu. C’est à proscrire.
Couleur
Credit: Pixabay

Comment savoir les couleurs qui me vont?


Mentions Légales

CGU

Confidentialité

Contact

S’abonner

© Aurélie Bregeon

2 réflexions sur “La couleur

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s