Dans le but de faire du savon liquide, du liquide vaisselle et de la lessive qui marchent vraiment (et qui ne se retrouvent pas pleins de grumeaux et inutilisables), je me suis lancée dans la confection du Savon Noir!

Bon, étant 100% huile de Coco, il est blanc, mais c’est un détail 😊

Il s’agit d’un savon à la potasse caustique, base forte (attention les mains, les yeux et les bronches) semblable à la soude caustique mais avec des indices de saponification differents.

Les conditions de sécurité sont les mêmes! Lisez ces précautions et protégez-vous correctement!

Le savon à la potasse caustique donne un savon mou type savon noir, soluble dans l’eau froide (seulement à un certain pourcentage, d’après mes observations). Il nettoie très bien, mousse beaucoup (en tous cas celui à la coco) et laisse les mains toutes douces! Je l’ai surgraissé à 5%.

Ingredients (2kg)

  • 1046g d’huile de Coco bio (sugraissage 5%, indice KOH 0,257)
  • 256g de Potasse Caustique (KOH)
  • 698g d’eau ou d’hydrolat (j’ai utilisé de l’hydrolat de Basilic)

Si vous changez le type d’huile, de base forte ou les quantités, recalculez vos dosages, par exemple avec SoapCalc

Méthode

Avec des gants, des lunettes de protection et un masque à cartouche 

Avec une balance de précision, peser l’hydrolat et la potasse dans deux récipients séparés. Toujours arrondir la potasse au grammage inférieur si besoin. Ajouter la potasse à l’eau en mélangeant (et PAS l’inverse !!), mélanger avec une cuillère en bois qui ne servira qu’à la confection de savon. Il faut qu’il ne reste plus de grumeaux, le mélange peut être encore chaud (la réaction est exothermique).

Faire fondre au bain marie l’huile de coco dans une grande casserole, sans la faire bouillir. Ajouter la lessive de potasse à l’huiles chaude (et PAS l’inverse !!), tout en mélangeant au mixeur-plongeur, sur feux doux.

Mixer quelques minutes sur feu doux jusqu’à obtenir l’épaississement du mélange, appelé la trace du savon. Cette trace doit être assez épaisse, mais ne pas attendre trop car sinon le savon devient mou et plus difficile à mettre dans un récipient. Quand le mélange commence à avoir une belle consistance, verser dans un grand bocal à l’aide d’une louche, par exemple. Tester le PH avec du papier PH, vous devez vous trouver proche de 7. Nettoyer les instruments et les contenants à l’eau et au savon, puis rincer au vinaigre blanc.

A vos casseroles, et bonne tambouille!

Pas de poison dans la maison
Le Potager et le Compost
Zero-waste projects
Bien dans son corps

Mentions Légales

CGU

Confidentialité

Contact

S’abonner

© Aurélie Bregeon

2 réflexions sur “Savon « Noir » Blanc Coco et Basilic (bio)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s