Pesto de fânes de radis

  • Fanes de radis
  • Pignons de pin
  • Fromage râpé (ou parmesan)
  • Ail
  • Huile d’olive
  • Sel, poivre

Laver les fanes de radis comme une salade, au besoin enlever les tiges dures.

Mettre le tout au mixeur, mixer, c’est prêt.

Courgettes rondes farcies à la fêta

  • Courgettes rondes
  • Aubergine
  • Oignon
  • Fêta
  • Conté râpé
  • Huile d’olive
  • Muscade, sel, poivre

Vider les courgettes à l’aide d’une grande cuillère, en retirer quelques graines et les conserver pour l’an prochain.

Placer les courgettes evidées dans un plat a gratin, les aroser d’un filet d’huile d’olive, de sel, poivre et muscade. Les enfourner chaud pour les faire griller.

Couper en petits morceaux l’intérieur des courgettes, l’aubergine, l’oignon. Les faire frire dans une poële avec de l’huile d’olive, du sel et du poivre.

Lorsque les coques sont pré-cuites et la farce revenue, ajouter la farce dans les coques avec des petits dés de fêta, puis recouvrir de conté râpé.

Remettre à griller quelques minutes avant de déguster, accompagné de riz par exemple!

La biodynamie – cette vaste blague

On le lit, on l’entend beaucoup prononcer, cependant peu connaissent sa véritable définition… totalement ésothérique: la biodynamie est selon moi, une grosse blague.

Disclaimer

Cet article reflère des opinions personnelle de la personne athée, avec penchant antithéiste que je suis. Il s’agit d’une critique de l’anthroposophie en particulier, dans un but explicatif – beaucoup utilisent le terme biodynamie à mauvais escient.

La biodynamie est un système de production agricole qui place l’agriculture au sein d’un tout magique – écartant le principe d’expérimentation – en somme, le bon sens à proprement parler.

Il s’agit d’utiliser des préparations particulières, les phases de la lune là où les études scientifiques montrent que bah non en fait; et autres mysticités sans fondement réel. Les forces cosmiques sont centrales. On nie tout matérialisme scientifique. On s’appuie uniquement sur l’intuition du fameux fondateur, qui pioche ses idées dans les différentes croyances populaires en les arrangeant à sa sauce.

Le fondateur en question, c’est Rudolph Steiner. Il présente ce modèle d’agriculture au sein de sa doctrine qui a piqué des concepts à beaucoup d’autres, que l’on appelle anthroposophie (et ouai mon gars, rien que ça!). Bref, ça a quand même des gros airs de SECTE cette histoire.

Entre autres, la théorie de l’évolution est niée, les traditions occultes locales, médicinales y compris, sont parole sacrée et les vaccins sont à bannir (et sinon il a pas dû lire beaucoup de revues scientifiques le lascar). Pour vous faire une idée très simple et trouver des sources, je vous conseille Wikipedia.

Donc; ne me méprenez pas, nuançons de suite le propos. Je n’ai jamais dit que les médecines et traditions ancestrales étaient des mauvaises choses (au contraire!). Tout ce “qui marche” n’est pas forcément prouvé. La science évolue sans cesse et laisse aujourd’hui enormément de choses inexpliquées, et je ne dis pas qu’il faut rejeter en bloc chacune des pratiques du dogme en question. Mais le dogme oui (surtout la partie sur les vaccins – et tous les autres trucs qui sont prouvés comme étant des âneries).

EN RÉSUMÉ que l’on soit bien clairs, les forces cosmiques, c’est du pipo et aller à l’encontre de choses que l’expérience prouve, c’est par définition de l’aveuglement. Donc j’en reviens à ma punchline, la biodynamie c’est une vaste blague.

Bonne journée à tout.e.s et restons vigilant, les charlatans qui extorquent des thunes pour assurer que les forces cosmiques seront avec vos cultures peuvent se cacher derrière des visages tout à fait avenants.

La limonade de sureau

Ingredients

  • 10L d’eau
  • 1kg 330 de sucre en poudre
  • 40g de fleurs de sureau (séchées)
  • 1 citron et 1 tier
  • 10cl de vinaigre de cidre

Méthode

Se laver les mains.

Laver et passer à l’eau javelisée un seau et son couvercle ou un gaze de tissus (contenance du seau environ 12L minimum) un bol, un verre, un couteau, une planche, une grande spatule. Bien rincer.

Laver les citrons. Peser les fleurs dans le bol, le vinaigre dans le verre, couper les citrons en petits morceaux, tout mettre dans le seau.

Peser le sucre dans le seau. Ajouter les 10L d’eau. Bien mélanger avec la grande spatule.

Mettre le couvercle sur le seau sans le sceller, de l’air doit toujours pouvoir passer. Le top est de recouvrir avec un gaze propre.

Placer le seau 5 à 8 jours au soleil. Remuer tous les jours, en prenant garde de bien laver la spatule au préalable.

Lorsque le mélange commence à pétiller, laver des bouteilles en verre à limonade ou avec couvercles à vis. Les passer à l’eau javelisée. Les remplir (avec un matériel propre et les mains propres), les sceller.

Attendre encore 15 jours à température ambiante avant de déguster. La boisson doit être pétillante.


Pas de poison dans la maison
Le Potager et le Compost
Zero-waste projects
Bien dans son corps

Mentions Légales

CGU

Confidentialité

Contact

S’abonner

© Aurélie Bregeon

Mars: on prépare le terrain au potager

Hello!

Hier c’était le premier jour du printemps, et avec le printemps viennent quelques plantations!

Ce mois-ci au potager nous avons semé en terre du panais, du navet et des salades; mis en cailleux des oignons, de l’ail et de l’échalotte et replanté quelques rejetons de fruitiers et un framboisier!

La moutarde commence à germer mais toujours pas trace des carottes semées en Février: j’ai pris les graines chez Kokopelli et depuis j’en ai eu pas mal de mauvais échos. À vous de vous faire vôtre idée, mais mes graines de chez eux ne germent vraiment pas bien du tout. Je tenterais Biaugerme ou Monjardinbio l’an prochain!

J’ai préparé le terrain en carrés et paillés la terre sans culture pour le moment, afin d’encourager l’apparition des champignons, insectes et autres petits habitants du sol. D’autre part, j’ai ajouté des rosiers et deux mirabelliers, pour les butineurs. On y verra mieux quand ils auront des feuilles et fleurs 🤗

Côté semis, les courges et concombres n’ont pas du tout germé.

En revanche les poireaux et les oeillets ont pointé le bout de leur cotylédons dans les clayettes.

Les tomates et tomates cerises ont bien germé pour mes graines persos, pas tellement pour celles achetées mais j’en avais semé tellement que ça ne sera pas un drame. Je les ais déjà replantés dans des petits pots car la terre sèche très, très vite dans les boites d’oeufs; beaucoup plus vite que lorsqu’on met la terre dans les coquilles d’oeufs vides.

Les aubergines, poivrons, pastèques prennent leur temps, je les ais plantés le mois dernier et certain ne commencent à germer que maintenant – c’est sûrement dû à la qualité des graines encore une fois; pour le prix que j’y ai mis je suis plutôt déçue.

Les thym, basilic, persil ne germeront pas, je pense que j’achèterais des plants…

La semaine prochaine il devrait geler un peu la nuit, j’espère que ce qui a commencé a pointer son nez ne va pas claquer! En tous cas je m’accroche concernant les autres semis, et honnêtement si je n’ai pas grand chose qui germe, j’achèterais des plants en Avril… vivement les beaux jours et le retour des abeilles 😍👩🏻‍🌾

Si l’article te plait, met un petit pouce vers le haut pour m’encourager à continuer!


Pas de poison dans la maison
Le Potager et le Compost
Zero-waste projects
Bien dans son corps

Mentions Légales

CGU

Confidentialité

Contact

S’abonner

© Aurélie Bregeon

La Permaculture: Concept et Ethique

Permaculture, un mot regroupant « permanent » et « agriculture » qui désigne une méthode de conception pour un système qui s’inspire de la Nature. 🌍

Permaculture et / ou biodynamie? Voici un peu plus d’explications

Pour l’appliquer à l’agriculture ou a un potager, on prend donc en considération l’écosystème (incluant ses propres ressources) et on s’adapte en voyant ce que ça donne. J’aime le principe!

Le but est un jardin durable et surtout peu gourmand en energie/eau/entretien… #parfaitpourlesfeignasses 😅 Ceci tout en suivant une Ethique particulière et des Principes.

L’Ethique demande de prendre soin de:

  • La nature: La qualité de l’eau, de l’air et du sol mais aussi la faune doivent être préservés. Pour ce faire, on banni les pièges à animaux, on ne tue personne, on met des points d’eau, on invite les auxilliaires du jardin…
  • l’humain: Les générations futures ainsi que la santé doivent être prises en compte. En effet, il s’agit de ne pas traiter avec des pesticides, on ne pourri pas l’ecosystème en retournant la terre, on n’épuise pas le sol…
  • et de la communauté en redistribuant le surplus! Le but est de générer de l’abondance, et de tisser du lien social avec la communauté locale. « L’homme est un animal social » comme disait ce bon vieux Aristote, on a toujours besoin de la communauté autours de nous comme elle a besoin de nous!

Vous voilà briefés sur le concept de base et son Ethique!


Pas de poison dans la maison
Le Potager et le Compost
Zero-waste projects
Bien dans son corps

Mentions Légales

CGU

Confidentialité

Contact

S’abonner

© Aurélie Bregeon

Le marc de café au jardin

Il y a toutes sortes d’utilisations du marc de café au jardin, en voici quelques-unes!

1. Répulsif anti-limaces et escargots

Déposé au sol autours des cultures, le marc de café est un bon anti-limace; lorsqu’elles rampent dessus elles n’aiment pas les petits grains et évitent la zone! 🐌

2. Acidifie le sol

Ajouté à la terre, le marc de café acidifie le sol ce qui est excellent pour certaines plantes 🌱❤️

3. Engrais!

Mixé avec des coquilles d’oeufs qui apportent phosphore et calcium, le marc de café devient un excellent engrais azoté. À utiliser particulierement pour les légumes feuilles comme choux, salades ou epinards 🌿

4. Aère une terre argileuse

Mélangé simplement à la terre, le marc de café l’aère. C’est donc idéal pour préparer la plantation de legumes racines, notemment carottes, betteraves, panais… Bonus: il tient éloignée la mouche de la carotte! 🥕

5. Au compost

Le marc de café enrichit le compost, surtout pour une future utilisation au moment de la germination et du repiquage des tomates, épinards, haricots… en effet, il offre une bonne barrière aux champignons et bacteries qui attaquent ces légumes (mildiou… 🍄🍄)

⚠️ ATTENTION toutes les plantes n’affectionnent pas forcément le marc de café, il parait que les géraniums ou encore la moutarde se portent très bien sans!


Pas de poison dans la maison
Le Potager et le Compost
Zero-waste projects
Bien dans son corps

Mentions Légales

CGU

Confidentialité

Contact

S’abonner

© Aurélie Bregeon

Bougie maison: Recycler son huile de cuisson

Aujourd’hui, je vais dévoiler ma recette de bougie anti-moustiques désodorisante qui recycle de la vieille huile de cuisson!

C’est génial parce qu’on sait jamais quoi en faire de sa vieille huile de cuisson: ça se composte pas, ça bouche les canalisations… Ici j’ai utilisé de la vieille graisse d’oie.

Il faut:

– ce que tu as comme vieux reste d’huile/graisse

– 80% du poids de l’huile en cire (d’abeille par exemple)

– du marc de café bien sur!

– de la ficelle ou mèche à bougie (la ficelle doit étre en coton ou fibres naturelles!)

– un bocal (ici je recycle un petit pot!)

Méthode:

  1. Faire fondre la cire et l’huile au bain marie.
  2. Si comme moi tu n’as pas de mèche à bougie, tremper la ficelle dans la préparation fondue.
  3. Déposer la ficelle au fond du pot en verre, un bout doit être placé au centre. Verser quelques gouttes de préparation sur ce bout afin de le faire bien tenir.
  4. Pendant que la mêche sèche, ajouter le marc de café à la préparation en mélangeant.
  5. Faire tenir la ficelle bien droite une fois qu’elle est collée au fond, avec une pince à linge par exemple (j’etais à court, j’ai utilisé un peigne #mcgyver)
  6. Verser la préparation au marc de café dans le pot, recouvrir d’un peu de marc de café.
  7. Une fois refroidie, la bougie est prête à être utilisée!

En plus d’être un diy recyclage, le marc de café lorsqu’il brule est un excellent désodorisant 👃🏻

De plus, il fait fuir les moustiques 🦟

[Petit conseil d’utilisation pour de la simple ficelle au lieu d’une mêche à bougie, il se peut qu’il faille régulièrement tailler la mêche!]

Et toi, tu recycles comment ton huile de cuisson?


Pas de poison dans la maison
Le Potager et le Compost
Zero-waste projects
Bien dans son corps

Mentions Légales

CGU

Confidentialité

Contact

S’abonner

© Aurélie Bregeon

La permaculture: Principe et Zones

Les Principes du potager en permaculture sont de créer un système qui reproduit au maximum la Nature – et s’en aide! Pour les mettre en oeuvre, on peut:

1. Observer

L’ensoleillement, le pH du sol, l’hygrométrie, les températures… quelle est la nature de l’écosystème dans mon jardin? Il s’agit d’amasser le plus de connaissances possible pour mieux se servir de la nature.

2. Connaître ses limites

Les limites du terrain bien sur mais aussi financières, de temps que l’on peut passer à s’occupper du projet… autant démarrer petit lorsqu’on a peu de temps à consacrer à son jardin!

3. Connaître ses ressources

Savoir ce dont on dispose, comme potentielle aide extérieure, matériel, finances, etc.

4. Evaluer

On se pose et on réfléchi à ces 3 premières étapes, afin d’anticiper les 3 suivantes: a-t-on besoin d’aide? Le projet est-il réalisable? Commence-t-on petit ou grand?

5. Concevoir

C’est là et seulement là que l’on sort de l’abstrait – il s’agit de dessiner ses plants par zones. On dit qu’il y a 6 zones:

  • 🏠 la maison
  • 🍅🍆 le jardin
  • 🐔🍏 le verger et la basse cour
  • 🐄🌽 le pâturage et les céréales – en cas d’exploitation agricole
  • 🌳🌲 les bois
  • 🌿🍀 la friche – terrain non entretenu

6. Mettre en Oeuvre

Se retrousser les manches, aller dans son jardin, faire ses semis, planter, cueillir, pailler, préparer la terre, etc etc

Mais aussi: mesurer les pluies, l’ensoleillement, l’évolution de la faune… et TOUT noter! 🤓

7. Maintenir

Faire des petits ajustements – c’est toujours plus dur de voir ce qui donne un résultat quand on change trop d’un coup!

J’ai fait mon plan et déterminé mes zones, et vous? 😊


Pas de poison dans la maison
Le Potager et le Compost
Zero-waste projects
Bien dans son corps

Mentions Légales

CGU

Confidentialité

Contact

S’abonner

© Aurélie Bregeon

Être heureux

Coucou!

Comment être heureux? Est-ce dépendant de ce que l’on a ou bien une capacité intrinsèque? Laissez-moi vous patager ce que j’ai pu apprendre sur cette question.

Nic Marks est mathématicien statisticien, et dans sa conférence (en anglais) « The Happy Planet Index« , il s’intéresse dans une première partie à classifier les pays en fonction non de leur PIB ou taux de croissance, mais d’un nouvel index rassemblant beaucoup d’autres données telles que l’espérance de vie, le taux de scolarisation, les déchets générés… c’est très intéressant, je conseille grandement!

La seconde partie se focalise, elle, sur le sujet de mon article: comment être heureux? Que peut-on faire chaque jour afin de rendre sa vie meilleure? Voici ce que les études de Nic et ses collègues ont donné sur le sujet.

1. Connecter

Rester connecté avec sa famille, ses proches, ses amis, sa communauté quelle qu’elle soit: nous avons besoin d’appartenir à la société et s’entourer de gens qu’on aime, surtout rester connectés avec eux, rend heureux.

2. Rester actif.ve

Sans surprise, bouger rend heureux. On sécrète les hormones qui donnent du plaisir, le corps se renforce, on dort mieux, on évacue le stress.

3. Être attentif

Porter de l’attention au monde qui nous entoure rend heureux. Il s’agit de s’ancrer dans le moment présent en découvrant ce qui est autour de nous.

4. Continuer d’apprendre

Evidemment, apprendre toute sa vie de nouvelles choses ouvre des perspectives et fait tomber des barrières, que ce soit dans notre comprehension des autres, du monde, nos connaissances professionnelles etc. On entraine son cerveau à sortir des terrains connus, ou pousser les limites de notre connaissance: on s’améliore, on devient meilleur, forcément ça fait du bien! Certaines étapes sont difficiles et nous apprennent aussi l’échec, pour mieux recommencer ou savoir que l’on ne s’intéresse pas particulièrement au domaine (en tous cas, y être confronté diminue la peur d’y être à nouveau confronté dans le futur).

5. Donner

Donner, bien sûr. Rien ne fait plus plaisir que donner quelque chose à quelqu’un, qui va lui servir ou que la personne va aimer.

La Pyramide des Besoins de Maslow

Il est difficile d’aborder la question du bonheur sans citer aussi la pyramide des besoins de Maslow, psychologue des années 40. Elle consiste à dire qu’un humain – occidental dans l’étude, afin d’être motivé, doit satisfaire ses besoins sur le plan: physiologique (boire, respirer); de la sécurité (environnement stable); de l’amour et l’appartenance (affection des autres); d’estime (respect de soi); d’accomplissement de soi.

Ce modèle a ses limites (notemment en terme de hierarchisation des besoins, qui a été discutée et réfutée). En revanche, si on laisse de côté les besoins primaires qui sont une condition à « Etre » plutôt qu’à « être heureux », on peut relier presque chacun des étages de la pyramide aux 5 thèmes cités ci-dessus. La grosse différence notable est la sécurité de Maslow vs. le fait de s’ancrer dans le moment présent pour Marks. Alors qu’en est-il de vous? L’anxiété générée par un environnement instable vois empêche-t-elle d’être heureux, et pensez-vous pouvoir compenser avec un bon encrage dans l’instant présent? À vous d’adapter les recommendations 😊

Et concrètement, dans la vie de tous les jours?

On peut utiliser les 5 thèmes de Nik Marks de beaucoup de façons différentes:

– Pour soi-même ou un proche en galère, choisir un thème par jour et poser une question – ou donner un défi! En rapport avec le thème. « Appelle un membre de ta famille à qui tu n’avais pas parlé depuis plus de deux mois aujourd’hui », « fais 30min d’exercice – la marche compte! », « Trouve quelque chose chez toi dont tu ne t’es pas servi depuis 1an et donne le à un inconnu »,… il y a mille manières d’être créatifs!

– Au bureau, pour motiver ses équipes ou ses collègues, mettre en place un « défi » par semaine, en axant sur le développement personnel, et pourquoi pas, partager les résultats en équipe. « Apprendre une chose dans un domaine complètement nouveau », « Avoir un speed date professionel avec quelqu’un d’une autre boite dans le même domaine », « Donner la qualité de leadership que vous avez préféré chez un conférencier – en regardant une conférence en équipe par exemple« … de même, soyez créatifs!

– Avec ses enfants: remplacer la fameuse question « qu’est-ce que tu as fait à l’école aujourd’hui? » (ou pire, sa variante question fermée: c’était bien l’école aujourd’hui? ») par une question sur l’un des thèmes ce dessus. « As-tu rencontré un nouvel ami aujourd’hui? », « qu’as tu appris qui t’aie le plus surpris, que tu ne connaissait pas du tout? », « à quel jeu as-tu joué à la récréation? »,… sont quelques exemples parmi des milliers!


Pas de poison dans la maison
Le Potager et le Compost
Zero-waste projects
Bien dans son corps

Mentions Légales

CGU

Confidentialité

Contact

S’abonner

© Aurélie Bregeon