Savon Noir (Blanc) Coco et Basilic (bio)

Dans le but de faire du savon liquide, du liquide vaisselle et de la lessive qui marchent vraiment (et qui ne se retrouvent pas pleins de grumeaux et inutilisables), je me suis lancée dans la confection du Savon Noir!

Bon, étant 100% huile de Coco, il est blanc, mais c’est un détail 😊

Il s’agit d’un savon à la potasse caustique, base forte (attention les mains, les yeux et les bronches) semblable à la soude caustique mais avec des indices de saponification differents.

Les conditions de sécurité sont les mêmes! Lisez ces précautions et protégez-vous correctement!

Le savon à la potasse caustique donne un savon mou type savon noir, soluble dans l’eau froide (seulement à un certain pourcentage, d’après mes observations). Il nettoie très bien, mousse beaucoup (en tous cas celui à la coco) et laisse les mains toutes douces! Je l’ai surgraissé à 5%.

Ingredients (2kg)

  • 1046g d’huile de Coco bio (sugraissage 5%, indice KOH 0,257)
  • 256g de Potasse Caustique (KOH)
  • 698g d’eau ou d’hydrolat (j’ai utilisé de l’hydrolat de Basilic)

Si vous changez le type d’huile, de base forte ou les quantités, recalculez vos dosages, par exemple avec SoapCalc

Méthode

Avec des gants, des lunettes de protection et un masque à cartouche 

Avec une balance de précision, peser l’hydrolat et la potasse dans deux récipients séparés. Toujours arrondir la potasse au grammage inférieur si besoin. Ajouter la potasse à l’eau en mélangeant (et PAS l’inverse !!), mélanger avec une cuillère en bois qui ne servira qu’à la confection de savon. Il faut qu’il ne reste plus de grumeaux, le mélange peut être encore chaud (la réaction est exothermique).

Faire fondre au bain marie l’huile de coco dans une grande casserole, sans la faire bouillir. Ajouter la lessive de potasse à l’huiles chaude (et PAS l’inverse !!), tout en mélangeant au mixeur-plongeur, sur feux doux.

Mixer quelques minutes sur feu doux jusqu’à obtenir l’épaississement du mélange, appelé la trace du savon. Cette trace doit être assez épaisse, mais ne pas attendre trop car sinon le savon devient mou et plus difficile à mettre dans un récipient. Quand le mélange commence à avoir une belle consistance, verser dans un grand bocal à l’aide d’une louche, par exemple. Tester le PH avec du papier PH, vous devez vous trouver proche de 7. Nettoyer les instruments et les contenants à l’eau et au savon, puis rincer au vinaigre blanc.

A vos casseroles, et bonne tambouille!

Pas de poison dans la maison
Le Potager et le Compost
Zero-waste projects
Bien dans son corps

Mentions Légales

CGU

Confidentialité

Contact

S’abonner

© Aurélie Bregeon

Organic Soap Olive, Coco, Shea Butter and Sweet Almonds (5% overfat) with Cold Processing

french flag

Here is a receipt of sweet almond cold processing soap, overfat and very sweet for sensitive skins. It does not excessively foam but enough, in return for an incredible softness!

Before you start, the elements we manipulate are dangerous so please read carefully those security precautions!

Ingredients (1kg) – 7,53€ / kg

  • 455g Olive Oil (NaOH index=0,135)
  • 70g Coco Oil (NaOH index=0,183)
  • 70g Shea Butter (NaOH index=0,132)
  • 105g Sweet Almond Oil (NaOH index=0,139)
  • 92,6g Caustic Soda (NaOH) – to recalculate
  • 266g Water

Method

With gloves, protection glasses and a mask with cartridges! Using a precise scale (accurate to the nearest gram), weight in two separate recipients the water and the caustic soda. Always round the caustic soda to the lowest gram, if needed. Add the soda to the water (and NEVER the opposite, risk is 3rd degree burns!!) to make caustic soda lye, mix with a wooden spoon that will only be used for soap making. The mixture heats, let it cool down until it reaches a temperature below 50°C.

Melt together the oils and butter in a big plate, mix with a mixer-diver until the mixture  reaches a temperature below 50°C. Then, add the lye to the oils (and NEVER the opposite!!), and keep mixing with the mixer-diver.

Mix until the mixture thickens, it is called the trace of the soap. This trace should not be too thick; so that you can still put the mixture into a soap mold. When the right consistence is obtained, put it in the mold(s). Wash the instruments and plates by rincing it with white vinegar, then with your usual dish soap. It should all never be reused for anything else than soap making.

After 48h, unmold the soap with gloves, then cut it if needed, and let it rest in a cure for 3 weeks.

Let’s soap!

Pas de poison dans la maison
Le Potager et le Compost
Zero-waste projects
Bien dans son corps

Mentions Légales

CGU

Confidentialité

Contact

S’abonner

© Aurélie Bregeon

Savon Bio Thym, Arbre à Thé et Menthe Poivrée

Mettez ensemble l’arbre à thé, la menthe poivrée et le thym, dans un savon sans aucun mauvais additif, et vous obtiendrez un cocktail anti-acné incroyable! On y va?

Avant de démarrer, les éléments que l’on manipule sont dangereux donc lisez cez précautions de sécurité!

Ingrédients

  • 6,6g de cire d’abeille bio (1%, indice NaOH 0,067)
  • 229,25g de beurre de Karité bio (30%+ 5% surgraissage, indice NaOH 0,128)
  • 196,5g d’huile de Coco bio (30%, indice NaOH 0,183)
  • 255,45g d’huile d’Olive bio (39%, indice NaOH 0,135)
  • 96g de Soude Caustique
  • 216g d’eau
  • Environ 30g de thym séché
  • Quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé
  • Quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée

Méthode

Une semaine plus tôt: mettre le thym à infuser dans l’huile d’olive, personnellement j’ai utilisé un morceau de vieux collant noué pour filtre: Chauffer l’huile avec le thym pendant une vingtaine de minutes environ dans un récipient couvert. Puis, laisser refroidir et infuser environ une semaine.

Avec des gants, des lunettes de protection et un masque à cartouche Avec une balance de précision, peser l’eau et la soude dans deux récipients séparés. Toujours arrondir la soude au grammage inférieur si besoin. Ajouter la soude à l’eau en mélangeant (et PAS l’inverse !!) pour effectuer une lessive de soude, mélanger avec une cuillère en bois qui ne servira qu’à la confection de savon. Le mélange chauffe, laisser refroidir en mélangeant de temps en temps jusqu’à ce que la température atteigne moins de 50°C.

Retirer le thym de l’huile d’olive, et peser l’huile avec précision en prenant soin de rajouter de l’huile si besoin. Il est extrêmement important d’utiliser la quantité exacte d’huile.

Faire fondre au bain marie les cires, huiles et beurres ensemble dans un grand saladier, mélanger au mixeur-plongeur jusqu’à ce que le mélange refroidisse à moins de 50°C. Ajouter la lessive de soude aux huiles (et PAS l’inverse !!), tout en mélangeant au mixeur-plongeur.

Mixer quelques minutes jusqu’à obtenir l’épaississement du mélange, appelé la trace du savon. Cette trace ne doit pas être trop épaisse pour pouvoir mettre en moules. Quand la consistance voulue est obtenue, ajouter les huiles essentielles de menthe poivrée et d’arbre à thé, tout en continuant de mixer.

Une fois le mélange bien homogène, verser dans le(s) moule(s). Démouler avec des gants au bout de 48h, puis laisser reposer 3 semaines en cure. Nettoyer les instruments et les contenants à l’eau et au savon, puis rincer au vinaigre blanc.

À vos casseroles, et bonne tambouille!

Pas de poison dans la maison
Le Potager et le Compost
Zero-waste projects
Bien dans son corps

Mentions Légales

CGU

Confidentialité

Contact

S’abonner

© Aurélie Bregeon

Le savon: introduction et sécurité

Hello!

Quand on fait du savon, il est extrêmement important de comprendre ce qu’on fait et de bien se protéger, à cause de la dangerosité des produits qu’on utilise et notemment la Soude Caustique.

La soude quoi?

Rien à voir avec les « cristaux de soude » (ou carbonate de sodium: Na2CO3) ou le « bicarbonate de soude » (ou hydrogénocarbonate de sodium: NaHCO3). Quand on parle de soude caustique, on parle de l’hydroxide de sodium, de formule chimique NaOH.

Il s’agit d’un élément dangereux car très basique (pH très élevé). En contact avec les yeux, on devient simplement aveugle, avec la peau la soude fait des trous dans la peau et les vapeurs de soudes sont très irritantes pour les bronches.

En effet, la soude cherche à se saponifier avec le gras de nos cellules, tout en faisant des trous. En plus, ça brûle car la réaction est exothermique.

Si on se retrouve avec de la soude caustique sur la peau nue, on peut rincer au vinaigre puis appliquer de l’huile ou un corps très gras. Mais quoiqu’il arrive, on appelle le centre anti-poison le plus proche RAPIDEMENT.

Comment se protéger?

Il faut déjà travailler dans un endroit TRÈS bien ventilé, personnellement je me mets dehors.

Ensuite, on protège ses bronches des vapeurs de soude, qui se dégagent lorsque la soude est mélangée à l’eau: le mélange chauffe et les vapeurs sont irritantes. Pour ceci, on met un masque à cartouches.

On protège ses yeux, des vapeurs et des projections, avec des lunettes.

On protège ses mains avec des gants résistants.

On protège sa peau des projections avec des manches longues, jambes couvertes, chaussures fermées. Personnellement je me suis achetée une blouse de chimiste il y a longtemps, que je mets pour faire mes savons.

Enfin, on protège son plan de travail des projections. En effet, personne n’a super envie que les enfants, les amis, la famille, passent juste après une séance savon et se brûlent avec les petites gouttes qui restent.

On en achète où?

En général, la soude caustique est disponible en magasins de bricolage. Elle peut se présenter en petites billes ou en lessive de soude, déjà mélangée à l’eau à un certain pourcentage. Du coup, selon la forme que l’on achète, on ne va pas calculer la quantité de la même façon.

Dans toutes mes recettes disponibles sur ce blog, la soude utilisée est pure (en billes), du NaOH sans eau.

C’est quoi la saponification?

La quantité de soude caustique que l’on utilise pour la saponification doit être extrêmement précise et calculée avec soin. On doit donc peser la soude au gramme près, pour surtout qu’il n’y en ait pas trop!

En effet, chaque corps gras possède un indice de saponification particulier, un chiffre correspondant exactement au nombre de gramme de soude caustique dont il y a besoin pour faire saponifier un gramme de ce corps gras.

Par exemple, l’indice de saponification NaOH de l’huile d’olive est 0,135: il faut donc exactement 0,135g de soude pour saponifier 1g d’huile d’olive.

Pour calculer la quantité de soude quand on formule un savon (ou que l’on change les quantités de mes recettes 😊), on peut effectuer le calcul à la main ou utiliser un calculateur en ligne, type SoapCalc qui est gratuit.

La réaction

La réaction de saponification est la suivante (en gros):

Huile + soude = savon + glycérine

  • Si on met trop de soude, on a un savon caustique, donc trop basique, dans lequel il va rester de la soude (huile + soude = savon + glycérine + soude)
  • Si on met trop d’huile, on a un savon, surgras, dans lequel il restera de l’huile (huile + soude = savon + glycérine + huile).
  • En saponification à froid, on mélange la soude à de l’eau d’abord pour en réalité faire réagir l’huile avec une lessive de soude. On utilise en général 33 à 38% du poids total des huiles en eau.
  • Pour qu’un savon soit bon pour la peau, on le surgraisse (en général entre 3 et 8%, selon les huiles qui le composent).
  • La réaction n’est pas terminée juste après le mélange des huiles et de la soude, elle prend plus de temps que cela. On dit que l’on peut démouler un savon au bout de quelques jours (dépendant du type d’huile), mais qu’il faut au moins 3 semaines de cure ou l’on laisse le savon sécher avant de l’utiliser.

Calcul à la main (surgraissage à la base)

D’après ce qu’on a dit plus haut: Pour i l’indice de saponification de l’huile et x le poids de l’huile qui va saponifier, si l’on veut faire un savon d’1kg, donc 1000g de savon. Voilà comment déterminer les poids en eau, huile et soude:

Poids de savon = poids de soude + poids de l’huile + poids en eau + surgraissage en huile

1000 = i * x + x + (33 * x)/100 + (5 * x)/100

<=> x = 1000/(i + 1 + 0,33 + 0,05)

On aura donc:

  • x + 0,05 * x grammes d’huile
  • i * x grammes de soude
  • 0,33 * x grammes d’eau

Mélanger plusieurs huiles

Si l’on mélange plusieurs huiles A et B, elles auront un indice de saponification différent et on va les ajouter dans le calcul. Par exemple avec deux huiles d’indices de saponifications i et j, la quantité respective d’huile qui va saponifier sera x et y. Si on veut 40% d’huile A, 60% d’huile B et surgraisser avec l’huile B. On aura:

Poids de savon total = poids de soude correspondant à l’huile A + poids de l’huile A + poids en eau pour l’huile A + poids de soude correspondant à l’huile B + poids de l’huile B + poids en eau pour l’huile B + surgraissage en huile total

Se transforme en système de deux équations:

(1) 1000 = i * x + x + (33 * x)/100 + j * y + y + (33 * y)/100 + (5 * (x + y))/100

(2) x * 40/100 + y * 60/100 = 1

Il suffit donc de les résoudre avec les bonnes valeurs pour obtenir ses quantités:

(2) <=> x = (1-60 * y)/40

(1) + (2) <=> 1000 = (i + 138)/40 + y * (j + (i/40) + 157/200)

Au total:

y = ( 1000 – (i+138) / 40 ) / ( j+ (i/40) + 157/200) grammes d’huile B

x = (1 – 60*y)/40 grammes d’huile A

x * i + y * j grammes de soude

33 * (x+y) / 100 grammes d’eau

Amusez-vous bien!

Quel surgraissage?

On peut surgraisser à la base ou à la trace, soit ajouter l’huile en plus en même temps que le reste de l’huile, où l’ajouter lors de la trace du savon. Dans le dernier cas, contrairement au calcul effectué juste avant, la quantité d’huile ajouté à la trace ne doit pas être comptée dans le calcul des quantités d’eau et de soude.

Le taux de surgraissage à utiliser pour un savon qui soit assez doux pour la peau, peut varier entre 3 et 30%, dépendant de l’huile utilisée. Sur le site des Lys Blanc de Vénus, vous pouvez trouver un petit tableau qui donne des indications. Attention avec les informations données, le site SoapSession dit aussi que le savons 100% coco n’est pas si agressif que ça pour la peau donc il n’y aurait pas besoin de surgraisser à 30% si ce n’est pour profiter des bienfaits de l’huile de coco. je peux confirmer à 100% cette dernière info, pour l’avoir essayé (je l’avais surgraissé à 5%… je l’ai trouvé très doux).

En gros: cherchez des informations un peu partout mais faites aussi vos propres essais (muni.e.s de votre meilleur pote le PAPIER PH!!).

Où trouver les indices de saponification?

Sur internet. Il doit sûrement y avoir aussi des livres. En tous cas, c’est bien d’avoir plusieurs sources qui disent la même chose, afin d’être certain.e de ce que l’on fait.

Une petite subtilité à connaître, souvent les tables présentent deux indices: l’indice de saponification NaOH et l’indice de saponification KOH. Pour un savons à la soude caustique, celui qui nous intéresse est bien évidemment l’indice NaOH! L’autre est utile si vous faites un savon liquide en utilisant de la potasse caustique (KOH) au lieu de la soude.

SoapCalc est une référence, plutôt bien vérifiée, bien qu’elle ne contienne pas toutes les huiles possibles et imaginables. C’est tout de même très complet.

RêvonsSavon contient aussi une table de référence.

Cherchez, faites votre choix et SURTOUT, ne vous plantez pas (l’indice de saponification détermine combien de soude vous allez mettre.)

Quelle huile utiliser du coup?

SoapCalc fournit des indices de pouvoir lavant, moussant, fondant etc lorsque l’on souhaite formuler un savon.

Il y a Karine qui a fait un travail fabuleux en formulant des savons avec une seule huile chaque mois jusqu’à devenir une référence quant à quelle huile et combien d’huile mettre pour un savon plus ou moins doux, plus ou moins mousseux: c’est dans son site SoapSession!

Pas de poison dans la maison
Le Potager et le Compost
Zero-waste projects
Bien dans son corps

Mentions Légales

CGU

Confidentialité

Contact

S’abonner

© Aurélie Bregeon

Savon bio Lavande Café Exfoliant

On connait l’effet exfoliant du marc de café, l’effet calmant de la lavande et de l’argile… voilà donc ma recette pour un bon gommage! À utiliser une à deux fois par semaine!

Avant de démarrer, les éléments que l’on manipule sont dangereux donc lisez ces précautions de sécurité!

Ingrédients

  • 6,6g de cire d’abeille bio (1%, indice NaOH 0,067)
  • 229,25g de beurre de Karité bio (30%+ 5% surgraissage, indice NaOH 0,128)
  • 196,5g d’huile de Coco bio (30%, indice NaOH 0,183)
  • 255,45g d’huile d’Olive bio (39%, indice NaOH 0,135)
  • 96g de Soude Caustique
  • 216g d’eau
  • Environ 30g de fleurs de lavande séchées
  • 15g d’argile blanche
  • 15g de marc de café

Méthode

Une semaine plus tôt: mettre les fleurs de lavande à infuser dans l’huile d’olive, personnellement j’ai utilisé un morceau de vieux collant noué pour filtre: Faire chauffer l’huile pendant une vingtaine de minutes, dans un récipient couvert, avec les fleurs de lavandes. Puis, laisser refroidir et infuser une semaine.

Avec des gants, des lunettes de protection et un masque à cartouche Avec une balance de précision, peser l’eau et la soude dans deux récipients séparés. Toujours arrondir la soude au grammage inférieur si besoin. Ajouter la soude à l’eau en mélangeant (et PAS l’inverse !!) pour effectuer une lessive de soude, mélanger avec une cuillère en bois qui ne servira qu’à la confection de savon. Le mélange chauffe, laisser refroidir en mélangeant de temps en temps jusqu’à ce que la température atteigne moins de 50°C.

Retirer les fleurs de lavande de l’huile d’olive, et la peser avec précision en prenant soin de rajouter de l’huile si besoin. Il est extrêmement important d’utiliser la quantité exacte d’huile.

Faire fondre au bain marie les cires, huiles et beurres ensemble dans un grand saladier, mélanger au mixeur-plongeur jusqu’à ce que le mélange refroidisse à moins de 50°C. Ajouter la lessive de soude aux huiles (et PAS l’inverse !!), tout en mélangeant au mixeur-plongeur.

Mixer quelques minutes jusqu’à obtenir l’épaississement du mélange, appelé la trace du savon. Cette trace ne doit pas être trop épaisse pour pouvoir mettre en moules. Quand la consistance voulue est obtenue, ajouter l’argile et le marc de café tout en continuant de mixer.

Une fois le mélange bien homogène, verser dans le(s) moule(s). Démouler avec des gants au bout de 48h, puis laisser reposer 3 semaines en cure. Nettoyer les instruments et les contenants à l’eau et au savon, puis rincer au vinaigre blanc.

À vos casseroles, et bonne tambouille!

Pas de poison dans la maison
Le Potager et le Compost
Zero-waste projects
Bien dans son corps

Mentions Légales

CGU

Confidentialité

Contact

S’abonner

© Aurélie Bregeon

Savon Surgras Peaux Sensibles Bio

L’aloe vera aime les peaux sensibles et elles le lui rendent bien! Ajoutez un surgraissage approprié, zero toxique et l’eczema ne sera plus qu’un mauvais souvenir!

Avant de démarrer, les éléments que l’on manipule sont dangereux donc lisez ces précautions de sécurité!

Ingredients (1kg)

  • 6,6g de cire d’abeille bio (1%, indice NaOH 0,067)
  • 229,25g de beurre de Karité bio (30%+ 5% surgraissage, indice NaOH 0,128)
  • 196,5g d’huile de Coco bio (30%, indice NaOH 0,183)
  • 255,45g d’huile d’Olive bio (39%, indice NaOH 0,135)
  • 96g de Soude Caustique
  • 216g de gel d’Aloe Vera bio

Méthode

Avec des gants, des lunettes de protection et un masque à cartouche Avec une balance de précision, peser le gel d’aloe vera et la soude dans deux récipients séparés. Toujours arrondir la soude au grammage inférieur si besoin. Ajouter la soude à l’aloe vera en mélangeant (et PAS l’inverse !!) pour effectuer une lessive de soude, mélanger avec une cuillère en bois qui ne servira qu’à la confection de savon. Le mélange chauffe, laisser refroidir en mélangeant de temps en temps jusqu’à ce que la température atteigne moins de 50°C.

Faire fondre au bain marie les cires, huiles et beurres ensemble dans un grand saladier, mélanger au mixeur-plongeur jusqu’à ce que le mélange refroidisse à moins de 50°C. Ajouter la lessive de soude aux huiles (et PAS l’inverse !!), tout en mélangeant au mixeur-plongeur.

Mixer quelques minutes jusqu’à obtenir l’épaississement du mélange, appelé la trace du savon. Cette trace ne doit pas être trop épaisse pour pouvoir mettre en moules. Quand la consistance voulue est obtenue, verser dans le(s) moule(s). Démouler avec des gants au bout de 48h, puis laisser reposer 3 semaines en cure. Nettoyer les instruments et les contenants à l’eau et au savon, puis rincer au vinaigre blanc.

Pas de poison dans la maison
Le Potager et le Compost
Zero-waste projects
Bien dans son corps

Mentions Légales

CGU

Confidentialité

Contact

S’abonner

© Aurélie Bregeon

Savon Bio Olive, Coco, Karité et Amande Douce surgras (5%) en Saponification à Froid

english flag

Voici une recette de savon à l’amande douce tout doux et surgras pour les peaux sensibles. Il ne mousse pas énormément mais suffisemment, en contre partie d’une douceur incroyable!

Avant de démarrer, les éléments que l’on manipule sont dangereux donc lisez ces précautions de sécurité!

Ingrédients (1kg) – 7,53€ / kg

  • 455g Huile d’Olive (indice de saponification NaOH=0,135)
  • 70g Huile de Coco (indice de saponification NaOH=0,183)
  • 70g Beurre de Karité (indice de saponification NaOH=0,132)
  • 105g Huile d’Amandes douces (indice de saponification NaOH=0,139)
  • 92,6g Soude Caustique
  • 266g Eau

Méthode

Avec des gants, des lunettes de protection et un masque à cartouche Avec une balance de précision, peser l’eau et la soude dans deux récipients séparés. Toujours arrondir la soude au grammage inférieur si besoin. Ajouter la soude à l’eau (et PAS l’inverse !!) pour effectuer une lessive de soude, mélanger avec une cuillère en bois qui ne servira qu’à la confection de savon. Le mélange chauffe, laisser refroidir en mélangeant de temps en temps jusqu’à ce que la température atteigne moins de 50°C.

Faire fondre les huiles et beurres ensemble dans un grand saladier, mélanger au mixeur-plongeur jusqu’à ce que le mélange refroidisse à moins de 50°C. Ajouter la lessive de soude aux huiles (et PAS l’inverse !!), tout en mélangeant au mixeur-plongeur.

Mixer quelques minutes jusqu’à obtenir l’épaississement du mélange, appelé la trace du savon. Cette trace ne doit pas être trop épaisse pour pouvoir mettre en moules. Quand la consistance voulue est obtenue, verser dans le(s) moule(s). Démouler avec des gants au bout de 48h, puis laisser reposer 3 semaines en cure. Nettoyer les instruments et les contenants à l’eau et au savon, puis rincer au vinaigre blanc.

Savon surgras tout doux
Pas de poison dans la maison
Le Potager et le Compost
Zero-waste projects
Bien dans son corps

Mentions Légales

CGU

Confidentialité

Contact

S’abonner

© Aurélie Bregeon